Association Florus Histoire et patrimoine de Flourens

Péchauriolle : un château depuis quand ?

Péchauriolle : un château depuis quand ?chateau-de-pechauriolle

La maison de maître et la « fount rouge » de la Magdeleine

« La maison de maître, Roujou et Rousselet étaient depuis un temps immémorial la propriété de la famille Lefèbvre. Célestin les avaient recueillies dans les successions…Il en avait joui avec sa sœur Eulalie » (Acte notarié de 9 juillet 1881- 3 E 4034).

C'est encore Célestin Lefebvre qui en 1824 fait analyser la source de la Magdeleine par le Docteur Cany et entreprend l'exploitation sur place de ses eaux ferrugineuses.

Le frère et la sœur Eulalie Soulairac, épouse du maire de Flourens Etienne Soulairac (1852-1853 et 1865-1870) ne laissant pas d'héritier, le domaine passe entre les mains de plusieurs propriétaires.

Lien vers page sur la source ferrugineuse de la “fount rouge”

Un château à vocation médicale et éducative

pechauriolle-pinardon

En 1887 le propriétaire fait démolir la maison de maître et construire le château tel qu'il apparaît actuellement.

Le château de Péchauriolle abrita successivement une maison de repos durant la Grande Guerre puis à partir de 1936 un sanatorium pour les personnes atteintes de tuberculose. La capacité d’accueil de l’établissement est alors de 36 lits.En 1945 seul un malade réside encore dans le château. Le Ministre de la santé saisi par des plaintes demande alors au préfet une enquête sur l’état du bâtiment et les conditions de vie des malades.

Après la seconde guerre mondiale, il reçoit des enfants de déportés.Racheté par le Ministère de l’éducation nationale, il devient centre d’enseignement ménagé.Le 30 août 1945 le château est sérieusement endommagé par un violent orage : la grêle casse 56 vitres et les ardoises des tours sont arrachées par la tempête.

En 1969, le château accueille une école d’ingénieur le CESI  qui est maintenant installée à Labège-Innopole depuis 1985.

Dos de carte postale de 1918 (AD 2Fi184 1)

Cet édifice est maintenant privé et nous sommes toujours à la recherche d’éléments pouvant nous éclairer sur son histoire : photographies, cartes postales et documents. Merci de votre aide. nestor.bonifas@gmail.com

matrice-pechauriole

(AD matrice des propriétés bâties 3 P 6415)