Association Florus Histoire et patrimoine de Flourens

Morts pour la France

Trois « monuments » commémorent à Flourens les soldats morts au combat durant la Grande Guerre: une plaque de marbre et un ensemble de photos en médaillon au fond de l'église Saint Martin, un monument sur la place de la mairie.

Sur chacun de ces monuments, le nombre de soldats diffère. Pourquoi? C’est une énigme.

Sur la plaque en marbre de l'église figurent 16 noms.

Ne figurent pas

  • Henri Arquier, mort en 1915 à Massiges dans la Marne. Natif de Magrin, son nom figure sur le monument aux morts de cette commune.

  • François Desbordes décède 10 jours après le vote de la construction du monument de l'église. De plus, sa mort en Turquie n'est reconnue qu'en 1922.

  • Jean-Pierre Mons, porté disparu, est reconnu décédé en janvier 1921

monument-aux-morts-eglise

Sur les médaillons dans l'église figurent 17 noms.

Manquent toujours

  • Henri Arquier, pour les mêmes raisons, certainement

  • Jean-Pierre Mons, pourtant natif de Flourens

Les médaillons ont dû être réalisés entre fin 1919 et début 1921, la mort de François Desbordes ayant sans doute été connue avant celle de Jean-Pierre Mons.

Il n'est pas fait mention de la réalisation de ces médaillons dans les délibérations du Conseil municipal de l'après guerre.

plaque-poilus-eglise

Sur le monument de la place de la mairie figurent 19 noms.

Voté par le Conseil municipal en 1980, à la demande des habitants de la commune, les noms de Henri Arquier et Jean-Pierre Mons ont été rajoutés. Les délibérations du Conseil n'apportent pas de commentaires sur ces corrections.

Le monument honore également Henri Chamayou décédé durant la seconde guerre mondiale.

Appel à témoins : anciennes familles de Flourens ou résidents de longue date, si vous avez quelque information sur ce sujet, merci de nous en faire part.

le monument aux morts sur la place de la mairie

Le monument aux morts sur la place de la mairie

l'arrière du monument aux morts de Flourens avec la citation de Martin Luther King

L’arrière du monument aux morts de Flourens avec la citation de Martin Luther King: “Je fais ce rêve qu’un jour la guerre prenne fin…”

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                             Les poilus morts pour la France en 1914-1918 

1914

Louis LARROCHE 22 août à l'âge de 22 ans louis-larroche-photo

Jean GAILLAC le 22 août à l'âge de 23 ans jean-gaillac_photo

Emile ALGANS le 27 août à l'âge de 22 ans emile-marius-algans-photo

François CASTELLE le 16 septembre à l'âge de 22 ans francois-castelle-photo

Jean-Pierre MONS le 26 septembre à l'âge de 24 ans jean-pierre-mons-photo

Jean-Marie TRANTOUL le 17 novembre à l'âge de 23 ans jean-marie-trantoul-photo

Hippolyte MARTY le 14 décembre à l'âge de 23 ans hyppolyte-marty-photo

1915

Pierre CASTELLE le 15 février à l'âge de 24 ans pierre-castelle-photo

Thomas NOEL inscrit sur le monument aux morts en place de Jules, Noel THOMAS le 9 mars à l'âge de 32 ans jules-noel-thomas-photo

Jean-Marie ODIEU le 7 juillet à l'âge de 28 ans jean-marie-odieu-photo

Philippe AUSSAL le 20 juillet à l'âge de 29 ans philippe-aussal-photo

Henri ARQUIER le 6 octobre à l'âge de 29 ans henri-gabriel-arquier-photo

Jean-Joseph BROUILLAC le 30 octobre à l'âge de 23 ans jean-joseph-brouillac-photo

1916

François BERFEL le 28 février à l'âge de 21 ans  francois-berfel-photo

Antonin ALGANS le 18 avril à l'âge de 22 ans antonin-francois-algans-photo

 

1918

Henri AUSSAL le 23 octobre à l'âge de 24 ans henri-aussal-photo

Pierre MAUREL le 29 octobre à l'âge de 24 ans pierre-maurel-photo

 

1919

François MAURÉ le 11 février à l'âge de 26 ans francois-maure-photo

François DESBORDES le 1er décembre à l'âge de 21 ans francois-desbordes-photo

 

Cliquer après le nom du poilu pour accéder à sa fiche et revenir ici avec page arrière du navigateur.