Association Florus Histoire et patrimoine de Flourens

2017 Veillée les premières fois de Toulouse le vendredi 1er décembre

10 septembre 2017

premieres-fois-de-toulouse

premieres-fois-de-toulouse

Par sa verve, sa faconde et un soupçon d’humour, Maurice Foissac, auteur de l’ouvrage : «Les Premières Fois de Toulouse» a su captiver l’assistance lors de la veillée Florus qui s’est déroulée dans le hall de la salle des fêtes.

Par son discours il a permis au public de voyager dans Toulouse au fil des siècles et de l’évolution architecturale de la cité. À l’origine Toulouse était entourée de remparts puis, s’est développée au-delà de ceux-ci en passant d’une ville moyenne pour devenir aujourd’hui la métropole économique, sociale et humaine que nous connaissons: c’est la capitale de l’aéronautique et de l’espace française.

Tout d’abord Maurice a évoqué les premières corporations de métiers, en particulier lors de la mise en place de l’éclairage urbain avec les chandeliers, les ferblantiers et les allumeurs de réverbères. Plus tard sont arrivées d’autres corporations dont les rues de Toulouse portent toujours le nom comme les amidonniers, les teinturiers, les tourneurs …à vous de retrouver les autres…

Puis Maurice Foissac a abordé la thématique de l’eau. L’eau de la Garonne qui permettait par sa navigation le transport, le commerce et permettait aussi par l’utilisation de l’énergie hydraulique le développement des moulins dont celui du Bazacle. Puis, l’eau des fontaines qui ornent la plupart des places de la ville.

Sujet suivant la culture : l’animateur a cité l’Académie des Jeux floraux créée en 1694 considérée comme la plus ancienne société savante d’Europe et qui fut reconnue d’utilité publique en 1923.

La soirée s’est achevée avec un pot de l’amitié pour  des spectateurs enchantés qui pourront compléter ce voyage toulousain s’ils le souhaitent en se procurant l’ouvrage de Maurice Foissac, «Les Premières Fois de Toulouse», paru en 2016 aux éditions Cépaduès.